Institut Milton H. Erickson Strasbourg Alsace

L'institut de votre région

Milton Hyland Erickson, né le 5 décembre 1901 à Aurum (Nevada) et mort le 25 mars 1980 à Phoenix (Arizona) est un médecin psychiatre américain qui a renouvelé l’hypnose clinique et thérapeutique. Sa méfiance envers les théories psychologiques et sa conviction que le patient est porteur des ressources lui permettant de répondre de façon adaptée aux situations qu’il rencontre est à la base de ce renouveau. Ses techniques inaugurent l’ère d’une hypnose aux techniques permissives et indirectes et non standardisées car adaptées à chaque cas. L’observation précises des patients aidée par la pratique de l’autohypnose par le thérapeute sont pour Milton Erickson des aspects essentiels pour capter les messages transmis par le patient. Il a ainsi particulièrement étudié les techniques de communications non seulement verbales mais également para verbales et non verbales ce qui a pu faire dire à Paul Watzlawick :« on ne peut pas ne pas communiquer ».

L’inconscient est pour Erickson une réalité qui est à la sources de toutes les énergies nouvelles que le patient peut découvrir et développer. L’hypnose permet ainsi de révéler et d’utiliser les apprentissages inconscients aussi bien pour le patient que pour aider le thérapeute à trouver une solution au problème. Le niveau cognitif n’est pas forcément atteint  de tel sorte que seul le résultat compte sans que les mécanismes du changement ne soient forcément compris.

Suite à une atteinte grave de la poliomyélite à 17 ans, il a découvert par l’observation et expérimenté sur lui-même ces techniques nouvelles qu’il a ensuite développées à l’infini et mis en œuvre.

Au cours de sa carrière, Erickson, ce thérapeute hors du commun a collaboré notamment avec Margaret Mead, Gregory Bateson, Lawrence Kubie, Aldous Huxley, John Weakland, Jay Haley, Ernesto Rossi.

Ce sont ses travaux qui sont à la base de  ce que l’on appelle communément l’hypnose ericksonienne et qui ont inspiré entre autres la thérapie brève de l’école de Palo Alto et la programmation neurolinguistique (PNL).

Un de ses élèves Jeffrey Zweig est l’un des co-fondateurs et l’un des actuels directeurs de la Fondation Milton H. Erickson. D’autres de ses élèves les plus connus sont : Stephen Gilligan,William O'Hanlon,  Stephen Lankton.

Au total la connaissance de la communication Ericksonienne est un outil d’une hypnose thérapeutique formelle permissive et infiniment renouvelable mais aussi l’outil de l’hypnose sans hypnose tels que nous la connaissons dans une démarche de communication thérapeutique.